NEWS (FR)

Résidence de création avant la première européenne

Juste avant la présentation de Muddy Gurdy le 7 juillet 2018, en exclusivité européenne, au festival Cognac Blues Passions, Hypnotic Wheels a organisé une résidence de création.

La guitariste et chanteuse Tia Gouttebel, le vielliste Gilles Chabenat et le percussionniste Marc Glomeau ont ainsi retrouvé deux musiciens du projet dans les Studios Imago, dans le Puy-de-Dôme. En l’occurrence Shardé Thomas, petite-fille d’Otha Turner et digne représentante de la tradition du fife and drums (fifre et tambour) du North Mississippi Hill Country, ainsi que Kenny Brown, nouveau venu dans le projet Muddy Gurdy, qui a joué de la guitare slide pendant quelque 40 ans aux côtés de R.L. Burnside qui parlait d’ailleurs de lui comme de son “fils adoptif” ou de son “fils blanc”.

Retrouvez toutes les photos dans la galerie Résidence de création – juillet 2018.

Soul Bag: “Muddy Gurdy, reliés à la terre”

Muddy Gurdy, c’est une rencontre humaine et spirituelle tout autant que musicale entre le groupe Hypnotic Wheels des Français Tia Gouttebel (guitare, voix), Marc “Marco” Glomeau (percussions) et Gilles Chabenat (vielle à roue) et les héritiers actuels que sont Cedric Burnside, Cameron Kimbrough, Pat Thomas et Sharde Thomas. Ou comment l’écho du blues primal résonne des collines du nord du Mississippi jusqu’aux volcans d’Auvergne pour parler du monde d’aujourd’hui. Explications de Marco et Tia.

Éric Doidy a longuement rencontrés les musiciens pour écrire son article “Muddy Gurdy: reliés à la terre”, publié dans le n°231 (juillet-août 2018) de Soul Bag. Il y raconte la genèse du groupe Hypnotic Wheels, celle de Muddy Gurdy, leur deuxième album, qu’ils sont partis enregistrer dans le Mississippi au printemps 2017, la rencontre, sur place, avec leurs invités incroyables, leur découverte de la vielle…

Abus Dangereux: “Un moment de magie pure”

Les familles Burnside, Thomas ou Kimbrough sont toutes représentées ici, belle caution morale pour un moment de magie pure ou la rotation plaintive de la vielle, poignante et délicate, épouse sans accroc un répertoire implicitement emprunté aux héros du secteur. Preuve de l’universalité de l’instrument comme de celle du blues. (…)

Le mot osmose n’est pas trop fort pour décrire la part fusionnelle prise tout au long des 15 titres, quand se dessine ce lien ténu qui unit depuis des siècles l’Europe, l’Afrique de l’Ouest et cette partie des Etats-Unis.

Par Alain Feydri dans le n°147 (juillet-septembre 2018) du magazine indépendant Abus Dangereux.

Blues Magazine: “Inattendu pont aérien”

C’est l’aboutissement des rencontres, depuis 4 ans, de notre chère Tia Gouttebel, flanquée de ses complices Marc Glomeau (percus) et Gilles Chabenat (vielle à roue). Une vielle dans le blues? Cette idée s’est imposée quand cet instrument, issu du folklore des terroirs français, s’est frotté au blues guerre moins rural du North Mississippi Hill Country américain. (…)

Cette généalogie se confirme dès leur nouvelle adaptation du Going Down South (RL Burnside), qu’on jurerait ici interprété avec le concours de musiciens maliens. Cedric Burnside (petit-fils de RL), Cameron Kimbrough (petit-fils de Jr), Pat Thomas (films de James Son Thomas) et Shardé Thomas (petite-fille d’Otha Turner) participent activement à ce projet qui scelle un inattendu pont aérien entre notre Massif Central et les collines du Nord Mississippi. (…)

Les ombres tutélaies de Jr Kimbrough, Jessie Mae Hemphill, McKinley Morganfield et Fred McDowell surplombent de bout en bout cette splendide rondelle, rappelant à point nommé que le blues appartient de plein droit aux musiques du monde.

Par Patrick Dallongeville, dans le n°89 (juillet-septembre 2018) de Blues Magazine

Muddy Gurdy classé premier chez Soul Bag!

La mention est “réservée aux disques qui font date”. C’est l’équipe de Soul Bag elle-même qui le dit et l’écrit… Et c’est la note réservée par le magazine à Muddy Gurdy, le second album d’Hypnotic Wheels, parti enregistrer dans le Mississippi au printemps 2017 avec des guests de fou dans le North Mississippi Hill Country: Cedric Burnside (petit-fils de R.L.), Cameron Kimbrough (petit-fils de Junior), Shardé Thomas (petite-fille d’Otha Turner). Ainsi que dans le Delta, avec Pat Thomas (fils de James Son), comme relaté en mars dernier.

La moyenne des notes attribuées par les chroniqueurs de Soul Bag, avec trois “Le Pied” et trois quatre-étoiles, classe même Muddy Gurdy en première place à la fin du premier semestre, avec une moyenne de 4,50 sur 5!

 

Musiques du Monde de RFI disponible en podcast

L’émission de la pétillante Laurence Aloir, Musiques du Monde, en compagnie d’Hypnotic Wheels, et de Smadj, l’incroyable joueur d’oud, est en ligne, disponible en podcast.

Le percussionniste Marc Glomeau, à l’origine du projet Muddy Gurdy, la guitariste et chanteuse Tia, le vielliste Gilles Chabenat, ainsi que l’ingénieur du son Pierre Bianchi, qui a accompagné le trio dans le Mississippi pour l’enregistrement de l’album, présentent leur deuxième album, sorti en février 2018 et distribué par VizzTone.

Au programme: du live et de super moments d’échanges!

Plus d’infos sur Radio France International:

Playlist:

Live 1: Hypnotic Wheels – Goin’ Down South
Extrait: R.L. Burnside – Goin’ Down South
Live 2: Smadj – Rastaquère
CD: Hyptonic Wheels – Glory Glory Hallelujah (R.L. Burnside)
Live 3: Smadj – Alone
Extrait live: Musiques du Monde RFI 2012 avec Smadj et Ibrahim Maalouf – Sel que j’aime
Live 4: Hypnotic Wheels – Help The Poor
CD: Smadj – Zanzibar

Cadeau: live commun entre Smadj et Hypnotic Wheels – Down In Mississippi (J.B. Lenoir)

A écouter sur RFI:

Ou en podcast (session du 07/04/2018): 

En session live sur RFI

Des Auvergnats qui se perdent dans le Mississippi avec une vielle à roue? Un oudiste électro solitaire tunisien qui se transforme en ovni solotronic?

C’est bien dans Musiques du Monde – RFI que ça se passe.

C’est l’histoire d’Auvergnats et d’une vielle à roue qui rêvaient du Mississippi, et qui croisent la route d’un oudiste tunisien, féru d’électro, dans notre studio.

Créé sur une idée originale du percussionniste Marc Glomeau de réunir la chanteuse guitariste Tia (prix Cognac Blues passions 2012) et le vielliste Gilles Chabenat, Hypnotic Wheels propose un univers singulier et onirique puisant aux sources des musiques afro-américaines et du centre de la France. L’improbable association de la vielle et de la calebasse africaine, illuminée par la guitare et la voix de Tia, génère un son inédit, celui d’une d’une transe perpétuelle, d’où son nom, nourrie de pulsations technoïdes martelées à la calebasse. Basses et autres riffs distordus de la vielle tournent comme des astéroïdes autour d’une voix envoûtante. Le trio est accompagné par l’ingénieur du son Pierre Bianchi. Ensemble, ils ont enregistré leur second album dans le Mississippi au printemps 2017. Muddy Gurdy est sorti à l’international en février 2018.

C’est l’annonce faite par Musiques du Monde, l’émission de Laurence Aloir sur Radio France International, avant la diffusion, ce samedi 7 avril de 21h10 à 22h heure de Paris (19h10-20h TU) de l’émission enregistrée avec Hypnotic Wheels qui présentait son projet Muddy Gurdy et l’oudiste Smadj. 

Sur Radio France International le samedi 7 avril

Laurence Aloir a invité Hypnotic Wheels à présenter son nouvel album, Muddy Gurdy, lors de son émission “Musiques du Monde”, sur Radio France International.

Lors de l’interview, Tia Gouttebel (guitare et chant), Gilles Chabenat (vielle), Marc Glomeau (percussions, choeurs) et Pierre Bianchi (ingénieur du son) ont raconté leur expérience dans le Mississippi, quand ils ont enregistré avec Cedric Burnside, Sharde Thomas, Cameron Kimbrough et Pat Thomas. Et surtout la rencontre de ces musiciens américains avec la vielle —“hurdy gurdy” en anglais…

En bonus, le trio a présenté un de ses titres, rejoint par l’oudiste Smadj.

L’émission est diffusée le samedi 7 avril, de 21h à 22h (heure de Paris), sur RFI. A ne pas manquer!

Le percussioniste Marc Glomeau, l’ingénieur du son Pierre Bianchi, la guitariste et chanteuse Tia Gouttebel, le vielliste Gilles Chabenat, avec la journaliste Laurence Aloir et l’oudiste Smadj.

Tia Gouttebel.

Marc Glomeau.

Gilles Chabenat.

Pendant l’enregistrement…

Pierre Bianchi et Marc Glomeau.

La Montagne: “Grande classe!”

Le trio clermontois Hypnotic Wheels  (Tia Gouttebel à la guitare-voix, Marc Glomeau aux percussions et Gilles Chabenat  à la vielle) a reçu mercredi 21 mars  le Coup de coeur de l’Académie Charles-Cros, dans la catégorie Musiques du Monde Créations, pour Muddy Gurdy, son deuxième album, sorti en février février 2018 chez VizzTone. Grande classe!

Depuis la sortie de cet opus, la presse spécialisée en Europe ou au US, n’a de cesse de louer la qualité du travail effectué par le trio. En France idem, pour ne citer que le magazine Les Inrocks: “Muddy Gurdy sort un album à la hauteur des meilleurs héritiers du blues du Mississippi.”

Par Julien Dodon, qui interview Marc Glomeau sur le prix de l’Académie Charles-Cros, sur les louanges sur l’album, venus de partout dans le monde, sur l’historique du projet. A lire dans son intégralité dans La Montagne.

Muddy Gurdy Coup de coeur de l’Académie Charles Cros!

Le trio français Hypnotic Wheels a reçu ce mercredi 21 mars 2018 le Coup de Coeur de l’Académie Charles Cros, dans la catégorie Musiques du Monde Créations, pour Muddy Gurdy, son deuxième album, sorti le 2 février 2018 chez le distributeur américain VizzTone. La remise des prix a eu lieu dans le cadre du festival Aah! Les Déferlantes! au Train Théâtre à Portes-Lès-Valence, dans la Drôme.

Tia Gouttebel (guitare, chant), Gilles Chabenat (vielle), Marc Glomeau (percussions, choeurs) sont partis enregistrer dans le Nord et le Delta du Mississippi, au printemps 2017, avec Pierre Bianchi (ingénieur du son). Ils ont à leur côté des invités prestigieux: Cedric Burnside, petit-fils de R.L. Burnside, Shardé Thomas, petite-fille d’Otha Turner, Cameron Kimbrough, petit-fils de Junior Kimbrough, et Pat Thomas, fils de James ‘Son’ Thomas. 

L’ensemble du palmarès est présenté sur charlescros.org.

L’Académie a été créée en 1947 en l’honneur de Charles Cros (1842-1888), inventeur autodidacte figurant parmi les pionniers de l’enregistrement sonore, ainsi que poète, ami d’Arthur Rimbaud et de Paul Verlaine.

Les groupes de travail spécialisés de l’Académie écoutent, tout au long de l’année, les nouveaux disques au fur et à mesure qu’ils paraissent. Ils sélectionnent une fois par an, ou par semestre, les disques qui leur paraissent “devoir tout particulièrement être portés à l’attention du public”. Et de préciser: “Excellence de l’interprétation, œuvres inédites, répertoires oubliés, nouveaux talents d’interprètes, audace ou courage éditorial… autant de critères pris en compte” pour les Coups de Coeur.  Ceux-ci figurent automatiquement dans la présélection des disques soumis au vote des Grands Prix Charles Cros du palmarès annuel.

L’Académie Charles Cros décerne ses Grands Prix depuis 1948. Du 78 tours au microsillon, puis du microsillon au disque à lecture laser, elle établit à chaque fois un palmarès des disques qui lui “paraissaient les plus exemplaires”. Comme le précise l’Académie, l’étude de ses choix “est extrêmement éclairant en ce qu’il témoigne de l’évolution de notre perception de la musique depuis le milieu du siècle dernier” —évolution des styles d’interprétation, des techniques d’exécution, des goûts du public. Des palmarès qui s’efforcent de prendre en compte “les enregistrements sonores dans la diversité de leurs formes d’expression, les musiques des origines à nos jours, populaires ou savantes, mais aussi la parole enregistrée, plus récemment les vidéos et le DVD et, plus proche de nous encore, le multimédia”.