Soul Bag: “La magie du disque même loin du Mississippi”

© Fabrice Della-Muta

L’audacieux pari de Muddy Gurdy ne pouvait que susciter l’intérêt de Stéphane Colin. La greffe réussie entre blues originel et écho du terroir averno-berrichon (!) à travers la vielle à roue est en effet une gageure qui ne peut laisser indifférent. D’autant que les trois instigateurs du projet (Marco Glomeau, perc ; Tia Gouttebel, g & vo ; Gilles Chabenat, vielle) réussissent à recréer la magie du disque même loin du Mississippi et de ses garants d’authenticité, Cedric Burnside, Cameron Kimbrough, Pat Thomas et Shardé Thomas. Cette dernière était venue rejoindre le groupe pour quelques concerts l’hiver dernier, notamment à Grande-Synthe. Cette fois, et pour trois concerts en Périgord, c’est Kenny Brown qui apportait sa caution. Même s’il n’a pas participé directement à l’album, la légitimité de celui que R.L. Burnside considérait comme son fils adoptif ne fait pas débat. On regrette même sa présence trop éphémère sur scène où sa nonchalance sudiste et sa slide affûtée font merveille. Dans l’article que la Dordogne Libre leur consacre, Marc Glomeau promet un prolongement en itinérance au cœur de la région Auvergne. La cabrette sera-t-elle le prochain instrument ressuscité?

Par Jacques Périn, après le concert MNOP Gran Circus de Muddy Gurdy fin juillet à Boulazac, en Dordogne.

Retrouvez son article complet, avec toutes les photos de Fabrice Della-Muta sur Soul Bag.